Tiens!? On peut aussi faire ça…

Dans la catégorie « le jazz max: ça sert aussi à ça » : on s’essaye aux cosmétiques.

Je viens de réaliser un shampoing maison à base d’argile verte (voir recette plus bas). Seulement, il ne me restait plus que de l’argile verte concassée, grossière. J’ai fait le mélange en espérant qu’après quelques temps l’argile se ramollisse au contact des autres ingrédients et qu’il s’intègre parfaitement à la préparation. Il n’en fut rien. Trois heures après, je me suis donc résignée à ôter les gros bouts d’argile, à les faire tremper dans de l’eau puis à les réintégrer au shampoing. Mais parce qu’il restait trop de cailloux, je me suis dit : allez, osons, voyons.

à droite : le shampoing non encore amalgamé.
à droite : le shampoing non encore amalgamé.

Et voilà que, muni du cône broyeur, j’ai passé la mixture dans le Jazz Max… et ça m’a donné une belle texture toute fine, qui ne me laissera pas de morceaux d’argile dans les cheveux après rinçage (cas vécu bien entendu).

Conclusion :

– Les ressources de votre extracteur sont innombrables, il ne fait pas que des jus ! Loin de là. Tous les ingrédients du shampoing étaient bio et naturels. Mais chacun sa religion 🙂 libre à vous de choisir la qualité des ingrédients.Veillez simplement à ce qu’il ne soient pas trop secs. Je n’aurai ps mis les gros morceaux d’argile dans l’appareil sans les avoir au préalable fait trempés.

– La fonction broyeur sert aussi à émulsionner. En ce sens que lorsque vous chercher à donner une texture plus fine, mais aussi plus « aérée », plus légère, vous pouvez passer tous les ingrédients déjà réunis dans l’appareil. Par exemple : pour le houmous je vous invite dans la recette à passer dans l’extracteur uniquement les ingrédients qui nécessitent d’être broyés (pois chiches et ail). Foi de fainéante, c’est le plus pratique. Mais si vous voulez raffiner la texture, je vous propose d’essayer ceci : broyez les pois chiches et l’ail. Ajoutez ensuite directement dans le récipient qui a récolté les aliments broyés le reste des ingrédients de la recette (huile, citron, etc…). Mélangez grossièrement et re-passez à nouveau dans l’appareil, mais cette fois-ci tout le mélange : vous verrez la différence de grain mais aussi de légèreté. Pareil avec tous les mélanges.

La recette du shampoing (cheveux gras) :

200ml de base lavante  neutre, 1 cs d’huile d’olive, 1 cc de miel, 1 cs d’argile verte, 2 gouttes huile essentielle tea tree (melaleuca alternifolia), 2 gouttes huile essentielle de bois de cèdre (cedrus atlantica), 2 gouttes huile essentielle de citron (citrus lemon).

J’en profite pour vous partager les références du livre parce que les deux recettes que j’ai réalisées jusqu’à présent me conviennent parfaitement (shampoing et dentifrice) :
– Annie Casamayou, L’argile : santé, beauté, bien-être, anagramme éditions, 2012.

Une autre idée de cosmétique maison avec le Jazz Max? Rendez-vous chez Edith dans sa petite fabrique : le savon à la citrouille !

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s