Soupes

L’avantage des légumes sous forme de jus dans une soupe :

– Cuisson beaucoup plus rapide
– Permet d’intégrer du quasi cru dans du « chaud » (on verse du jus dans un bouillon déjà chaud). Pour les envies de jus en hiver.
– On peut extraire le jus des parties fibreuses du légume pour s’en débarrasser efficacement.

Exemple :

  • soupe d’épinards, lentilles et lait de coco : Faites cuire échalotes, lentilles, lait de coco et en fin de cuisson incorporez le jus d’épinards. A la rigueur, passez les branches en jus et gardez les feuilles entières à ciseler et saupoudrer sur la soupe. Ca fera un contraste bien plus agréable que celui rendu par les fibres mixées des branches…
  • soupe de cresson et champignons : Faites cuire la base de la soupe – échalotes et champignons et un peu de flocons d’avoine – dans l’eau ou mieux, un bouillon maison. Pendant ce temps extrayez le jus du cresson. Pour un résultat plus solide : passez le jus des branches et conservez les feuilles, moins fibreuses, qui se laissent mixées facilement. Incorporez le jus dans la base de la soupe. Laissez cuire quelques minutes.
  •  verts de poireaux : que faire des verts de poireaux? Souvent gardés pour être recyclés dans une soupe, faites l’essai d’en extraire le jus et de l’incorporer dans votre soupe.
  • Passez les soupes de légumineuses, type lentilles, avec l’outil à jus. Ce n’est pas une technique rapide, mais le résultat est délicieux! Utilisez le pilon pour faire des appels d’air et projeter le résultat plus rapidement hors du tambour, sinon il risque d’y avoir du liquide qui se faufile vers l’arrière.

Autre idée : broyez les légumes avec le cône broyeur avant de les faire cuire dans le bouillon, ils cuiront beaucoup plus rapidement, parce que déjà réduits en purée. Si vous recherchez la texture d’une soupe moderne, il faudra repassez un coup de mixeur après cuisson ou repasser les légumes dans l’extracteur avec le cône broyeur. J’aime parfois le soir me faire une « soupe solide » : une soupe à mâcher. Je broie par exemple deux courgettes, un oignon et une gousse d’ail. Je rajoute de l’eau et fait cuire à petit bouillon. Je la mange tel quel.

Image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s