Sauce Korma

J’ai l’habitude d’appeler cette sauce « Korma » mais à vrai dire je l’ai adaptée de plusieurs recettes. Cette sauce est succulente avec des légumes ou de la viande et accompagné éventuellement d’une céréale. Plus bas vous retrouverez des exemples de recettes complètes.

Ingrédients pour la sauce (pour 4 personnes):

  • 2 oignons
  • 3 gousses d’ail ou 1 cuiller à soupe de purée d’ail
  • 2 cm de gingembre frais ou 1 à 2 cuillers à soupe d’extrait de gingembre
  • 100g de noix de cajou
  • 2 cuillère à soupe de poudre de curry
  • 2 cuillère à café de poudre de curcuma
  • 2 cuillère à café de graines de cumin
  • 1 cuiller à café de poudre de cardamomes vertes
  • 1/2 cuiller à café de piment rouge
  • 2 cuillères à soupe de concentré de tomates
  • 250 ml de lait de coco (ou du lait)
  • sel

Comment faire ?

  1. Émincez les oignons, pelez les gousses d’ail, rincez le gingembre. Concassez grossièrement les noix de cajou.
  2. Si vous n’avez pas d’extrait de gingembre au frais , dans l’extracteur muni du cône à jus, faites le jus de gingembre. Même si la recette nécessite un petit morceau, profitez-en pour y passer toute la racine, vous conserverez ensuite l’essence de gingembre dans une fiole hermétique au frigo pendant 3 semaines, toute prête à l’emploi.
  3. Dans une poêle, faites fondre une matière grasse bonne pour la cuisson (au mieux du ghee, très simple à faire maison) à feu moyen. Ajoutez les épices et remuez quelques instants. Ajoutez les oignons émincés et le sel. Couvrez. Faites cuire jusqu’à ce que les oignons soient bien blonds (c’est-à-dire cuits, fondants et transparents). Si ils brûlent, baissez le feu et couvrez bien, remuez fréquemment.
  4. Ajoutez l’ail et les noix de cajou, remuez pour qu’ils grillent un peu.
  5. Ajoutez le concentré de tomate, le jus de gingembre et le lait de coco.
  6. Faites mijoter 15 minutes. Photo0089
  7. Dans l’extracteur muni du cône broyeur versez la sauce (elle peut y passer chaude. Je préfère la laisser refroidir un peu pendant que je cuisine le reste.)
  8. Votre sauce est prête. Vous pouvez l’utiliser de suite dans un plat ou en faire davantage pour ensuite la congeler en plus petit conditionnement. Vous n’aurez plus qu’à la faire décongeler, très utile pour des repas improvisés.

Ci dessous, deux exemples de recette avec la sauce :

Photo0090Lorsque je cuisine pour des grands groupes, il m’arrive souvent de réorganiser le menu selon ce qu’il me reste. Ce plat me permet de recycler les légumes en les mariant avec cette sauce. C’est toujours un succès 🙂 Imaginons qu’il reste :

  • 300g de pommes de terre,
  • 300g de carottes,
  • 300g de courgettes et
  • 100g de petits pois.

Il faudra aussi :

  • bouillon maison ou en poudre
  • sel (fin ou gros sel)

Et si vous voulez :

  • 1 poignée de feuilles de persil ou de coriandre
  • 2 poignées des noix de cajou
  • 200g d’une céréale si vous voulez un repas complet (riz, quinoa, boulghour, etc.)
  1. Pelez les pommes de terre et les carottes ils ne sont pas bio et si vous le voulez. Lavez les courgettes.
  2. Coupez -les comme vous voulez sachant que 1/ plus ils sont épais et plus long sera le temps de cuisson 2/ Essayez de coupez les aliments de la même taille, ils cuiront à la même vitesse. Vous pouvez les couper grossièrement, en petits dés, en rondelles, etc…
  3. Faites chauffer du bouillon dans une casserole à part. (bouillon maison ou en poudre, idéalement bio type Rapunzel ou Lima)
  4. Dans une poêle, faites chauffer de la matière grasse. Faites sauter les pommes de terre et les carottes quelques minutes. Remuez pour éviter que ça n’accroche.
  5. Ajoutez les noix de cajou concassées si vous en avez. Faites les griller quelques instants.
  6. Ajoutez la sauce Korma, les courgettes et une louche de bouillon. Laissez mijoter à feu moyen ou doux selon le temps que vous avez, jusqu’à ce que les légumes soit cuits. Gardez l’œil, peut-être faudra-t-il rajouter du bouillon. (Le bouillon va être absorbé par les légumes. Si vous voulez un résultat plus liquide, augmentez la dose de bouillon, c’est aussi délicieux sous forme de soupe!)
  7. Il est temps de saler si ce n’est déjà fait
  8. Servez! Vous pouvez saupoudrez de feuilles de coriandre ou de persil hachées si vous aimez ça ou si vous en avez sous la main.  Sinon ne vous compliquez pas la vie, c’est très bon sans aussi.

A servir avec de la viande :

– faites mariner des blancs de poulet dans du yaourt pendant plusieurs heures ou une nuit au frigo. Faites saisir la viande quelques instant puis ajoutez la sauce. Faites mijoter jusqu’à ce que la viande soit cuite à coeur (le temps de cuisson dépend du type de casserole utilisé (poêle, wok, …))

– si vous faites un mélange viande légumes : saisissez la viande jusqu’à ce qu’elle soit cuite sur son pourtour puis réservez là. Reprenez alors la recette avec légume plus haut, puis en fin de cuisson ajoutez la viande pour qu’elle finisse de cuire à cœur tout en restant moelleuse.

Vous aurez compris que tout est possible… Bon appétit!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s