Marmelade de cerises (peu de sucre, peu de cuisson)

cerisesinabasket_morgueNBGPinNVA vos paniers, c’est le temps des cerises!!!

Grâce à l’extracteur, les cerises sont réduite en purée lorsqu’elles sont CRUES (fastidieux au mixer, presque impossible au blender, d’autant que ces appareils dénaturent quasi instantanément le fruit qui s’oxyde rapidement). Plus besoin de longue cuisson, plus besoin de quantité de sucre pour raviver l’arôme du fruit qui disparaît… à la cuisson. Tout se tient. On profite du frais, fait maison, moi perso, ça suffit à me mettre de bonne humeur. Autre avantage : il ne faut que 10 minutes au grand max pour réaliser ses marmelades.

Moins de sucre, peu de cuisson, cela va avoir une incidence sur la conservation. Je n’ai jamais pris le risque d’essayer, mais certaines personnes m’ont garanties faire leur marmelade pour l’année avec ce procédé, donc en quantité, en utilisant les principes de stérilisation des pots et en les retournant sur leur couvercles une fois empotées (pour étouffer les éventuels germes un peu trop curieux). IMG_4751

Je fais différemment. Je prépare les fruits (cerises lavées, équeutées, dénoyautées), je les conditionne en sachet d’1/2kg que je congèle. Et tout au long de l’année je prépare des marmelades selon les envies (fraises, abricots, cerises, …).

IMG_4742

Ingrédients :

  • 500g de cerises entières
  • 50g de sucre blond (10%)
  • 2g de agar-agar (2 cuillers à café légèrement bombées, la moitié d’un sachet en général)
  • 2 cs de jus de citron

Recette :

dénoyauteur
dénoyauteur
  1. Lavez et équeutez les cerises
  2. Dénoyautez-les (je me suis procurée un dénoyauteur manuel, pratique, mais il faut vérifier que les noyaux soient bien extraits).
  3. Placez le cône broyeur dans l’extracteur, sans embout et une casserole comme unique récipient.
  4. IMG_4746Broyez les cerises et récoltez dans la casserole
  5. Ajoutez le sucre, l’agar-agar et le citron. Mélangez
  6. Faites chauffer à feu fort. En quelques secondes les premiers bouillons vont apparaître.
  7. Touillez avec un fouet pendant une petite minute, éteignez, c’est prêt. (Pour en être certain, vous pouvez déposer une goutte de la préparation sur une surface froide. Elle refroidira rapidement et vous pourrez observez si elle s’est bien gélifiée) IMG_4747
  8. Empotez

Avec cette technique, la marmelade conservera trois semaines au frais, sauf si elle est souvent visitée et sortie du frigo. L’agar-agar nécessite un temps de cuisson pour développer son effet gélifiant, pas possible de réduire. Peut se faire sans sucre, c’est selon voue et selon l’acidité du fruit.

Sur le même principe, mais à base de jus, voici une vidéo montrant la réalisation d’une gelée de raisin :

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s